Le réseau hydrographique de surface

Le bassin versant de la Senne alimente deux cours d’eaux majeurs s’écoulant du sud vers le nord : la Senne à l’ouest et la Sennette en son centre. La partie orientale du bassin est drainée par trois grands affluents de la Sennette : la Samme, la Thines et le Hain.

La Senne a la particularité de traverser les trois régions du Pays et quatre de ses Provinces. Cette particularité, si elle n’est pas pour faciliter la gestion globale à l’échelle du Bassin, est le terreau propice à des collaborations transfrontalières.

Le creusement du canal Charleroi-Bruxelles (1350 tonnes, inauguré en 1968) n’est pas resté sans conséquences pour le réseau hydrographique de surface puisque certains des cours d’eau qu’il recoupe, s’y jettent à présent. Cette refonte du réseau ne facilite pas la perception que les riverains ont du bassin, le canal constituant une fracture du territoire hydrographique. Parmi les cours d’eau majeurs, la Samme et le Hain se jettent désormais dans le canal.