Citoyen : que faire ?

1. Tout d’abord, vérifiez comment sont évacuées vos eaux usées. Informez-vous sur la situation de votre habitation: dans quel régime d’assainissement êtes-vous situé ? A quel stade d’avancement est le réseau collectif (le cas échéant)?

Quelles obligations en découlent? Si vous disposez d’un SEI, veillez à son bon fonctionnement. Contacter le Service Environnement de votre commune reste le bon réflexe en cas de doute, quelle que soit votre situation.

2. Adoptez des « bonnes pratiques » :

de manière générale, rappelez-vous que même si vos eaux usées sont traitées dans une station d’épuration collective  ou  un  SEI, ces derniers  ne peuvent pas tout traiter, et leur exutoire reste le milieu naturel (souvent un cours d’eau). Veillez donc à employer des produits respectueux de l’environnement dans votre habitation, et à ne pas jeter de produits polluants ou d’objets dans vos WC (lingettes, cotons tiges…). Cette considération est d’autant plus d’actualité si le réseau collectif est incomplet (rejet des égouts dans le cours d’eau en attente du réseau) ou que votre habitation est ancienne en zone d’assainissement autonome (hors zone prioritaire).

Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article