Hydrocotyle fausse-renoncule

Nom

Hydrocotyle fausse-renoncule

Hydrocotyle ranunculoides L. f.

Synonymes : Hydrocotyle ranunculoides var. natans, H. batrachioides, H. adoensis

Provenance : Amérique du Nord et possiblement Amérique centrale

Introduction 

Introduite fin des années 1990 (détection des premières populations sauvages). C’est à la base une plante ornementale de plan d’eau et d’aquarium.

Reconnaissance

C’est une plante vivace à croissance rapide. Elle peut croître de 20 cm par jour ! Sa taille varie de 20 à 35 cm pour la partie émergée. Celle-ci est glabre (absence de poils). La partie immergée peut atteindre 70 à 80 centimètres en profondeur mais pas au-delà. Si la profondeur de la pièce d’eau est supérieure à cela la plante sera entièrement flottante et s’implantera préférentiellement dans les berges.

La tige est rampante avec un nœud environ tous les 4-6 cm permettant un enracinement important ainsi que de nombreux départs de nouvelles feuilles.

La feuille fait généralement entre 2 et 8 cm de diamètre mais en condition très favorable elle peut atteindre jusqu’à 18 cm !

La fleur est minuscule, entre 2 et 3 mm et de couleur blanche.

Habitat

Elle préfère les eaux stagnantes ou à courant lent (jusque 1m/seconde), peu profond. Ces habitats regroupent donc les lacs, étangs, mares, canaux, fossés et cours d’eau.

L’hydrocotyle apprécie fortement les zones ensoleillées qui la feront croitre de plus belle !

Impact 

Comblement des plans d’eau.

Se développe au détriment de toute autre espèce aquatique.

Etouffement du plan d’eau, absence d’oxygénation entrainant des pertes piscicoles ainsi qu’une modification de la composition physico-chimique de l’eau.

Perturbation de la navigation et des activités de plaisance telle que la pêche.

Gestion

Différentes techniques sont actuellement mises en place :

  • Arrachage mécanique
  • Arrachage mécanique combiné à un arrache manuel : cette technique est plus efficace que l’arrachage mécanique seul

Une autre technique est à l’étude : couvrir les plantes lors d’un assec de la pièce d’eau avec une bâche noir. La chaleur et le manque de lumière feront dépérir la plante. C’est technique est efficace pour lutter contre la jussie à grandes fleurs (Ludwigia grandiflora).

Nouvelle législation

L’hydrocotyle fausse-renoncule fait partie de la liste de préoccupation européenne. Il y a donc plusieurs obligations à respecter en Europe. Pour plus d’informations : http://biodiversite.wallonie.be/fr/reglement-europeen.html?IDC=6002

Ne pas la confondre !

Vous trouverez des informations sur les plantes indigènes qui pourraient vous confondre en erreur dans les documents qui suivent :

http://biodiversite.wallonie.be/servlet/Repository/?ID=28297